Une carte belge – a Belgian map

La carte du cas pratique de 1992, à Bruxelles. Les noms semblent presque wallons, et les couleurs semblaient avoir inspiré les rédacteurs du cas. On aurait pu s’attendre à du noir, jaune et rouge. Non. Bleu et vert. On peut voir les grands classiques que sont les barrages et le monastère. À noter une rivière qui ne mène nulle part, anticipation de l’endoréisme du Téléphone perdu de 2018 ?


The map of the 1992 case, in Brussels. The names seem almost Walloon, and colours seemed to have inspired the case writers. We could have expected black, yellow and red. No. Blue and green. We can spot the great classics that are the dams and the monastery. Note a river that leads nowhere, anticipation of endoreism of the 2018 Lost Telephone?


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s